Il existe plusieurs critères de choix spécifiques à prendre en compte pour bien choisir votre clavier électronique :

  • Votre niveau d’expertise
  • L’échantillonnage
  • La mécanique et le toucher
  • L’amplification
  • La banque de sons
  • Les fonctions d’apprentissage
  • La connectique
  • La taille

Votre niveau d’expertise

Il existe différents modèles de claviers électroniques adaptés à différents niveaux d’expertise : des débutants aux musiciens confirmés en passant par les amateurs. Ainsi, certains modèles sont plus dédiés à l’initiation avec des fonctions d’apprentissage assez poussées, tandis que d’autres, bien plus élaborés comme les claviers arrangeurs, s’adressent à un public de connaisseurs. Pour que l’instrument réponde parfaitement à vos attentes, il est nécessaire d’en choisir un qui offre les fonctionnalités adaptées à votre niveau de maîtrise.

L’échantillonnage

Il se rapporte aux instruments de référence qui ont été utilisés pour enregistrer les sons du clavier électronique. On y trouve différents types d’instruments : des pianos, des violons, des percussions, et parfois même des chœurs. Sa qualité se mesure à différents niveaux, entre autres, l’enregistrement des notes. Dans le meilleur des cas, chaque note doit être enregistrée 3 fois, ce qui équivaut à trois degrés d’intensité différents : piano, pianissimo et fortissimo.

Pour plus de réalisme, certains constructeurs utilisent des technologies très pointues pour donner aux musiciens la possibilité d’ajouter eux-mêmes des sonorités, en numérisant des sons à partir d’instruments acoustiques réels. C’est une manière de personnaliser l’échantillonnage afin de l’adapter à des besoins spécifiques.

La mécanique et le toucher

Ces 2 critères plus qu’importants influencent non seulement sur la qualité de l’acoustique, mais aussi sur la dynamique et les nuances du jeu. Le clavier électronique parfait devra reproduire le plus fidèlement possible l’enfoncement des touches, avec un toucher lourd, autrement dit, un toucher qui restitue la fluidité de la mécanique du piano acoustique en donnant l’impression que le marteau vient taper la corde, laquelle est remplacée ici par un capteur. C’est toute la différence avec la plupart des claviers électroniques bas de gamme qui dispose d’un toucher léger, incapable de vous faire ressentir l’effet de balancier d’un clavier acoustique.

L’amplification

L’amplification permet de bénéficier pleinement de toute la richesse de la musicalité d’un clavier électronique. Une bonne amplification permet, en effet, de ressortir toute la qualité de l’échantillonnage. Ainsi, selon le nombre de haut-parleurs, leur emplacement et leur puissance, la qualité du son diffusé sera plus ou moins correcte. Une qualité inférieure peut provoquer des grésillements ou même ne pas restituer certaines notes.

La banque de sons

Les claviers électroniques sont la plupart du temps accompagnés de banques de sons. Cette bibliothèque peut comprendre des sons extraits de divers instruments (violon, piano de concert, clavecin, orgue, guitare, percussions, etc.), mais aussi des accompagnements, des rythmiques prêtes à l’emploi, ou même des chansons déjà enregistrées. La banque de sons est particulièrement intéressante pour les pianistes désireux de créer des morceaux symphonistes. Toutefois, la variété instrumentale du clavier varie d’un modèle à un autre.

Les fonctions d’apprentissage

Très importantes pour les débutants, les fonctions d’apprentissage garantissent une prise en main rapide et offrent de meilleures conditions pour progresser facilement. En fonction des modèles, vous pouvez avoir d’autres options comme la possibilité d’ajuster le rythme des sonorités selon votre niveau, le mode duo qui permet de jouer à 2, ou encore la fonction d’enregistrement pour s’enregistrer et se réécouter pour déceler et corriger les imperfections.

Les plus élaborés proposent même des tutoriels lumineux très pratiques pour les débutants. En effet, il suffit de sélectionner une mélodie pour que le clavier vous indique les touches à frapper et le bon moment pour le faire, grâce à un éclairage interne des touches.

La connectique

Elle est indispensable si vous souhaitez enregistrer vos compositions. Ainsi, pour sauvegarder vos morceaux sur une clé USB, un port USB-to-dev pourrait faire l’affaire, tandis que pour un enregistrement sur ordinateur, il est préférable de choisir un modèle disposant d’une connexion MIDI et/ou d’un port USB-to-host. Il est également nécessaire de vérifier les entrées audio qui permettent de brancher des enceintes ou un casque audio.

La taille et l’encombrement

La taille du clavier électronique est très importante et concerne principalement le nombre de touches. Si vous souhaitez que votre instrument se rapproche le plus possible d’un piano acoustique, il faudra tenir compte du nombre de touches et de leur largeur. De même, les octaves étant déterminantes pour un jeu complet, il faut savoir que plus le clavier électronique est long, plus vous disposerez d’octaves pour jouer vos mélodies.

Aussi, si vous aimez jouer en situation de mobilité, ou que vous vous déplacez souvent avec votre clavier électronique, sachez qu’il existe des modèles très compacts et faciles à transporter.

Lire la suite du guide d’achat : Les différents types de claviers électroniques

Retourner à la page principale du guide : Les meilleurs claviers électroniques en 2019